Les contradictions internes du Coran

Les contradictions internes du Coran

Le Coran est un texte composite, décousu, et rempli de contradictions internes
On peut expliquer certaines de ces contradictions par la grande hétérogénéité des textes initiaux qui ont servi à constituer le Coran, et par le fait que ces textes n’étaient pas islamiques initialement, mais que la tradition a forcé depuis à les lire de manière islamique (en en changeant le sens, donc, et au besoin en les corrigeant)
Cet article vise à présenter certaines de ces contradictions avec humour, sous forme d’images à partager sur les réseaux

N’hésitez pas à nous faire part en commentaires de vos propres trouvailles, de toutes les autres contradictions internes du Coran que vous aurez décelées dans le texte, nous les ajouterons volontiers.

 

« Le vin est l’œuvre de Satan » (5:90) – « Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux: il y aura là des ruisseaux d’un vin délicieux à boire » (47:15)

 

« Tu ne trouveras jamais de changement à la règle d’Allah » (48:23) – « Quand Nous remplaçons un verset par un autre, Allah sait mieux ce qu’Il fait descendre » (16:101)

 

« La fornicatrice et le fornicateur, fouettez-les chacun de cent coups de fouet » (24:2) – «  Ô Prophète ! Nous t’avons rendue licite toute femme croyante si elle fait don de sa personne au Prophète » (33:50)

 

« Pas de contrainte en religion » (2:256) – «  Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation par leurs propres mains, après s’être humiliés » (9:29)

 

« Il n’y aura pas de changement aux paroles d’Allah » (10:64) – « Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable » (2:106)

 

« Qu’ont-ils à ne pas croire ? » (84:20) – « Il n’appartient nullement à une âme de croire si ce n’est avec la permission d’Allah » (10:100)

 

[C’est une révélation] « en langue arabe claire » (16:103, 26:195) – « Alif Lam Mim » (2:1, 3:1, etc.) ; « Alif Lam Ra » (10:1, 11:1, etc.) ; « Alif Lam Mim Ra » (13:1) ; « Kaf Ha Ya Ain Sad » (19:1) ; « Ta Ha » (20:1) ; « Ta Sin Mim » (26:1, 28:1) ; « Ta Sin » (27:1) ; « Ya Sin » (36:1) ; « Sad » (38:1) ; « Ha Mim »  (40:1, 41:1, etc.) ; « Ain Sin Qaf » (42:2) ; « Qaf » (50:1) ; « Noun » (68:1)

 

« Qu’ont-ils à ne pas croire ? » (84:20) – « Si ton Seigneur l’avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru » (10:99)

 

Allah a sauvé Noé et sa famille du déluge (21:76) – «  Et le fils [de Noé] fut alors du nombre des noyés » (11:45) car Allah l’a retiré de sa famille (11:46)

 

Les Évangiles sont falsifiés, les chrétiens sont des « égarés » (1:7) – « Nul ne peut changer les paroles de Dieu » (6:34) ; « Que les gens de l’Évangile jugent d’après ce que Dieu y a fait descendre » (5:47)

 

« Si ton Seigneur l’avait voulu, tous ceux qui sont sur la terre auraient cru » (10:99) – « Et combattez-les à mort jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de fitna et que la religion soit entièrement à Allah, seul » (2:193)

 

Allah a dit « n’avoir créé les hommes que pour qu’ils l’adorent » (51:56)

 

« Combattez ceux qui ne croient pas en Allah et en son messager » (9:29) – « Est-ce à toi de contraindre les gens à devenir croyants ? » (10:99)

 

Allah a créé la terre, puis le ciel (2:29) – Allah a créé le ciel, puis la terre (79:27-30)

 

Allah a interdit de faire le mal : « les turpitudes », « le péché », « l’agression », etc. (7:33) – Allah ordonne de détruire des villes entières : « et Nous la détruisons entièrement » (17:16)

 

Abraham était en Arabie, il habitait à La Mecque, il y a construit la Kaaba (2:125-127, 3:97, 22:26) – « Nous ne leur [aux Arabes] avons envoyé avant toi aucun avertisseur » (34:44)

 

« Il est permis d’épouser [نَكَحَ nakaḥa – « niquer »] deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n’être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez » (4:3) – Allah n’a voulu qu’une seule femme pour Adam : « ô Adam, habite le Paradis toi et ton épouse » (2:35)

 

… à suivre !

Auteur : Jésus ou Mohamed ?

Collectif de catholiques engagés dans la nouvelle évangélisation auprès des musulmans

5 commentaires

  1. Bonjour, je suis chrétien et coyant, à votre place je n’attaquerais pas l’Islam de la sorte car notre Bible contient également de nombreuses contradictions et il appartient à chacun dans son chemin de foi de discerner quelle voie est la bonne pour lui et quel enseignement peut le faire avancer dans cette voie..

    Aimé par 1 personne

    1. La Bible n’a pas du tout le même statut et rôle dans la foi chrétienne que ceux du Coran dans la foi musulmane (mis à part chez certains protestants fondamentalistes – mais sont-ils seulement chrétiens ?). Ces textes ne sont pas non plus comparables sur le plan de leur historicité, de leur composition, de leur taille, de leur structure, de leur temporalité, de leur réception par les croyants, etc.

      De fait, les contradictions internes du Coran sont un démenti direct, explicite, total, des prétentions à une quelconque « divinité » de ce texte, ou de sa « composition divine ». Et encore, cet article ne présente-t-il que des contradictions très simples, très faciles. Vous verrez sur ce site exposées d’autres contradictions bien plus profondes, comme celles-là :
      https://jesusoumohamed.com/2019/07/29/qui-est-marie-soeur-daaron/
      https://jesusoumohamed.com/2017/08/15/la-bible-est-elle-authentique/

      La Bible n’est pour sa part pas une composition divine, ni un texte divin, comme les musulmans le prétendent au sujet du Coran (et comme ils prétendent même que la Bible l’aurait été). Elle est un texte écrit par les hommes, entre autres pour transmettre la parole de Dieu. La parole de Dieu n’est pas la Bible. La parole de Dieu, c’est Jésus lui-même. Toutefois, à partir notamment de la Bible, on peut recevoir la parole de Dieu (« C’est de moi [Jésus] qu’il [Moïse] a écrit » Jn 5,46) : cette parole n’est pas alors la Bible elle-même, mais la parole qui se forme dans nos cœurs, à son écoute et surtout à sa compréhension. C’est radicalement différent de ce que les musulmans pensent être le Coran qui serait selon eux « parole divine » en lui-même. Et donc les éventuelles contradictions que l’on pourrait trouver dans la Bible n’ont pas du tout la même signification pour un chrétien que les contradictions du Coran en ont pour un musulman.

      Par ailleurs, à quelles contradictions de la Bible pensez vous ?

      J'aime

  2. Bonsoir, je vous remercie de votre réponse,

    Je trouve regrettable que vous souhaitiez mettre au ban de la chrétienté les protestants fondamentalistes, il me semble pourtant que chez les catholiques comme les protestants on considère la bible comme la parole de Dieu, pour preuve lors de la messe les personnes qui vont faire les lectures concluent leur intervention en disant « parole du Seigneur » ce à quoi la foule répond « nous rendons grâce à Dieu » et ce quelque soit le texte de la Bible, de plus après la lecture de l’évangile, le prêtre a pour habitude de soulever l’épais missel des dimanches qui est une Bible dont on a sélectionné certaines lectures de l’ancien et du nouveau testament et de dire  » acclamons la parole de Dieu », ce à quoi la foule répond « louange à toi Seigneur Jésus ».

    Pour ce qui est des contradictions pour ma part j’en ai tellement trouvé que je ne voudrai pas toutes les citer ici, cela serait fastidieux d’autant plus que je ne connais pas toutes les références Bibliques,
    mais cela n’est il pas le propre de la foi de faire un choix face à deux directions à prendre quand on se trouve à un carrefour?

    Il suffit de voir à quel point le sujet de la circoncision par exemple était devenu épineux et animait les débats dans l’église primitive pour comprendre qu’il n’est pas aisé de prendre une direction face à deux choix.

    Toutefois pour conclure je citerai cette parole de Jésus dans Matthieu 4.4 « il est écrit: l’homme ne vivra pas de pain seulement mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » qui renvoie au passage du Deutéronome 8.3.

    Que la paix soit avec vous.

    J'aime

    1. Bonjour,
      Je vous ai exposé de manière très claire la position catholique sur les Ecritures et sur ce qu’est la parole de Dieu, qui n’est pas un livre, qui n’est pas une suite de versets, mais qui est Jésus lui même.
      C’est une des différences très notables de la foi catholique avec celle de beaucoup de protestants, qui considèrent la Bible en elle-même comme une « révélation » et comme la parole de Dieu. Quant à ceux qui sont désignés sous le vocable de « fondamentalistes » dans le commentaire, non seulement ont-ils des Ecritures une position incompatible avec le credo catholique, mais ce sont eux mêmes qui refusent aux catholiques le titre de chrétien en exigeant par exemple que des catholiques rejoignant leurs congrégations se fasse baptiser à nouveau (tandis que les catholiques tiennent les baptêmes protestants pour valides).
      Et pour ce qui est des acclamations et louanges que vous mentionnez, elles ne visent pas à acclamer ou louer le lectionnaire, l’écriture, les versets, mais la parole de Dieu elle même, qui n’est ni un lectionnaire, ni une écriture, ni une collection de versets, mais qui est Jésus.

      J'aime

      1. Bonsoir Je vous remercie de votre réponse, j’ai bien compris votre position par rapport à la parole de Dieu.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s